Panier

Votre panier est vide

KDP est-ce une bonne formule pour éditer un livre?

C'est une question pour laquelle je remercie Jean-Marc, mais que nous sommes probablement nombreux à nous poser. 

J'avoue que cette question, je ne me la suis jamais posée. J'étais en navigation solitaire et mouillé sur une île magnifique où je me plaisais bien et j'y avais écrit quelques bafouilles. Je ne sais plus comment l'envie m'est venue de les publier ni comment c'est sur KDP que je suis tombé. Ce fut techniquement facile à faire, pour un coût zéro et avec des ventes inattendues!
Depuis ces jours d'innocence heureuse, je me suis aussi posé quelques questions. J'ai amélioré l'aspect technique de mes ebooks, j'ai fait intervenir des artistes pour mes couvertures et un graphiste pour celle de mon dernier roman, j'ai publié mes livres en numérique et sur papier, je me suis posé des questions sur le marketing (dont le site Web est une des conséquences), etc. Tout cela a augmenté mes ventes, mais pas mon temps libre ni autant que je ne l'avais espéré.
J'ai aussi eu des discussions avec des auteurs qui vendent ou ont vendu via des maisons d'édition. Leur situation n'a rien d'enviable par rapport à l'auteur indépendant qui publie chez KDP. L'accompagnement publicitaire des maisons d'édition est souvent insignifiant, la relecture et la correction du manuscrit laissent à désirer, les redevances de moins de quinze pour cent sont souvent payées au lance-pierre et sans aucun contrôle sur les ventes réelles, de plus l'auteur est souvent obligé d'acheter un stock de livres à gérer, revendre, envoyer, etc. Bref, il fait le travail de la maison d'édition.
KDP a quelques concurrents. Je les ai testés (voir ma vidéo: https://youtu.be/991H2pzttBc) leurs frais d'impression sont plus élevés pour une qualité équivalente, et les ventes sont nettement moindre. De plus, les redevances sont généralement plus maigres et payées à plus longue échéance.
Conclusion: Oui, je suis convaincu que KDP est la bonne formule afin d'éditer un livre, mais il y a quelques conditions à remplir. Il faut soigner le livre, qualité du contenu, de l'écriture, de l'orthographe, de la mise en forme, du fichier ePub pour les ebooks, de la couverture, etc. Ensuite commence le travail: le bouquin, même excellent ne se vendra pas seul. Il faut le rendre attrayant dans sa présentation, faire savoir qu'il existe, en parler autour de soi, sur les réseaux sociaux, faire de la pub, etc. Oui, je sais, nous autres auteurs, nous sommes des "artistes", pas des marchands de tapis. Eh bien si! Ou bien nos ventes resteront très faibles.
Merci, Jean-Marc, pour ta question. Je te souhaite du succès et de ne pas oublier ceci, "Les deux guerriers puissants sont la patience et le temps".